UA-70904437-1

Au sein de chaque territoire, faire de son mieux, pour affronter le pire

Ces dernières semaines ont montré que les frontières ne sont plus un obstacle derrière lequel il faut se barricader, mais un véritable levier pour que chacun, à son niveau et sur son propre périmètre, à l’appui des expériences de son ou de ses voisins, fasse de son mieux, pour affronter le pire. Les valeurs de respect mutuel, de solidarité et de liberté qui nous animent s'inscrivent au-delà des frontières.

95651680_2611234932426172_3182349326412152832_n.jpg

 

Limites parcellaires, frontières communales, frontières cantonales, frontières nationales ont plusieurs dénominateurs communs, dont l’autonomie (sur le périmètre concerné) et la responsabilité (dans sa gestion).

Que ça soit pour le propriétaire d’une parcelle ou les dirigeants d’un territoire, il leur incombe de gérer leur périmètre jusqu’aux limites de leur propriété, de leur commune, de leur canton ou de leur pays. Aussi bien le propriétaire peut cultiver son terrain pour y planter des tomates ou y construire un immeuble pour y loger des locataires, ou céder une partie de son périmètre à un potentiel acquéreur, la commune peut développer un périmètre pour y construire une piscine, un parc ou une école.  Le canton quant à lui pourra développer un périmètre pour y construire un collège, une route ou un hôpital. 

Le propriétaire percevra un loyer en contre partie des prestations sur lesquelles il s’est engagé, les collectivités publiques percevront un impôt auprès des habitants et employés qui y travaillent, afin de financer les prestations qui bénéficieront aux habitants domiciliés sur son territoire.

Autonomie et responsabilisation

Dans son périmètre, chacun est autonome pour résoudre les problématiques qu’il a à affronter, mais toujours dans le respect des règles établies au niveau des entités supérieurs. Le propriétaire ne nous pourra pas fixer un loyer abusif, il ne pourra pas y construire n’importe quoi, la commune ne pourra pas construire sa piscine n’importe où, le canton faire passer sa route n’importe où.

Afin de protéger son locataire, le propriétaire ne pourra pas construire n’importe comment, la municipalité aura l’obligation de débarrasser les déchets de ses habitants, le canton de scolariser les enfants présents sur son territoire et la Confédération d’indemniser le salarié qui perd son emploi ou prend sa retraite.

De la nécessité de collaborer avec son voisin pour anticiper les problématiques d’une même communauté de destins

Les contraintes d’un territoire (environnementales par exemple) nécessitent des actions au-delà des périmètres propres à chaque collectivité, toute comme l’action d’une collectivité peut avoir des effets sur la commune, le canton ou le pays voisin. C’est justement pour faciliter le dialogue entre voisins, que se sont progressivement instaurées des assemblées de copropriétaires, des groupements communaux (Association des communes genevoises), des conférences intercantonales (conférence des chefs de département de l'aménagement), des assemblées extraterritoriales (comité régional franco-genevois, Conseil du Leman), ou des instances supranationales (Comité exécutif de la convention d'application de l'accord de Schengen).

Quel que soit l’échelle de son voisin, respect et équilibre sont les maitres-mot

A l’échelle d’une parcelle, d’une commune, d’un canton ou d’une nation, tout est question d’équilibre et de respect. Être à l’écoute de son voisin, de ses difficultés permet de mieux cerner les problèmes à résoudre dans une communauté de destins. Et de dégager les modalités de résolution d’une problématique partagée.

Lorsque les déséquilibres persistent ou lorsque certaines intentions ne respectent pas les conventions établies, il s’agit de trouver l’organe régulateur qui procédera à la pesée d’intérêts, sur la base de valeurs partagées au sein d’une ou de plusieurs collectivités réunies.  La légitimé des décisions prises par ces organes régulateurs repose sur le respect des spécificités de son voisin.

Bref, les valeurs de respect mutuel, de solidarité et de liberté qui nous animent s'inscrivent au delà des frontières.

Les commentaires sont fermés.