UA-70904437-1

30/09/2013

Genève à chaud du 30 septembre 2013 - mes priorités

 

Sans titre.png

Présentation ce soir aux auditeurs de Leman Bleu de mes priorités pour la prochaine législature :

  • Une délégation du Conseil d'Etat à la Ville de Genève, pour mettre fin à la gestion calamiteuse des dossiers partagés Ville-Canton (aménagement des quais, parking des clés de Rive, vidéo-surveillance, grands travaux)
  • Des logements plus grands pour les familles, pour limiter l'exode des jeunes familles en France voisine et dans le canton de Vaud, et plus haut pour limiter l’emprise sur la zone agricole
  • Des gains d'efficience pour renforce notre capacité d'autofinancement de nos investissement et la qualité du service publique à long terme  (réduction de la dette du canton (27'000 par habitant en 2013).

21:18 | Tags : mobilité, logement, appartement, dette, sécurité, videosurveillance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/02/2012

Tour de l'île, ou quand la Ville joue au Monopoly

Oui, 5'077'000 francs, pour deux appartements de luxe, c'est ce que compte débourser le Conseil administratif de la Ville de Genève.

En forçant la main du Conseil municipal sur cet objet, le Conseil administratif assèche considérablement l'enveloppe qu'il s'était vu allouée pour les trois prochaines années pour l'acquisition de nouveaux logements. En procédant ainsi, il se prive d'autres opportunités au potentiel de logements bien plus importants, offrant des loyers bien plus accessibles pour nos concitoyens.

00:42 | Tags : pagani, pdc, genève, logement, appartement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

14/02/2011

Logements en Ville de Genève, reprendre l'initiative, avec audace et pragmatisme

Le Plan directeur communal actuel de la Ville de Genève prévoit la réalisation de 360 nouveaux logements par année, d’ici à 2020.

 

Selon les chiffres de l'OCSTAT, entre 2006 et 2009, seuls 1'000 logement ont été créés en Ville de Genève (seulement 250 par année). En outre, seuls 9 % des logements dénombrés en Ville de Genève ont 5 pièces et plus (8'800 logements au 3ème trimestre 2010).

 

Ces chiffres sont consternants et révèlent la nécessité de changer profondément la politique d'aménagement de la Ville de Genève, sous plusieurs angles :

 

  • Construire des appartements plus grands pour les familles ;
  • Construire plus haut dans les périmètres en pleine mutation (jusqu'à 10 - 11 étages) : gare des Eaux-Vives, quartiers de la Forêt et du Mervelet ;
  • Autoriser les surélévations d'immeubles pour les bâtiments figurant dans le registre cantonal des immeubles susceptibles d'être surélevés ;
  • Anticiper les demandes des porteurs de projets (privés, coopératives, promoteurs, etc.) en ayant rapidement accès à leurs demandes d'autorisation au canton ;
  • Se concerter avec le canton dans tous les programmes d'aménagement intercommunal ;
  • Cesser les oppositions systématiques à tout projet porteur de logement.

 

A défaut d'un revirement, la Ville de Genève ne saura conserver une population diversifiée nécessaire au maintien de la qualité de vie d'un centre urbain, au cœur d'une agglomération de plus de 860'000 habitants.

 

Le PDC Ville de Genève l'a bien compris en s'engageant à la réalisation de plus de 2'000 logements pour les 4 prochaines années.

 

 

00:05 | Tags : logement, surélévation, appartement, pdc | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |