UA-70904437-1

  • Délit d'obsolescence programmée, au Tribunal fédéral de trancher

    Fin 2017, des milliers de personnes ont été lésées en Suisse. 

    Fort de nombreux témoignages, l'association NoOPS.ch est constituée et porte plainte au Ministère publique genevois. 

     

    logo.jpg

    Suite à un arrêt de la Chambre Pénale de Recours de la Cour de justice de la République et Canton de Genève confirmant la décision du Ministère Public Genevois de ne pas entrer en matière sur la plainte déposée à l’encontre d’Apple, l’association NoOPS plaidera sa cause au Tribunal fédéral.

     

    L’obsolescence programmée est un véritable fléau, aussi bien pour le consommateur que pour l’environnement.

    A l'heure où des millions de jeunes et moins jeunes marchent pour le climat, que les consommateurs s'offusquent de plus en plus des méthodes agressives des géants du WEB, de l'agroalimentaire ou de l'industrie, il serait temps que la justice, qu'elle soit civile ou pénale, prête d'avantage attention aux délits qui leur sont exposés.

    C’est ce combat que nous portons avec l’association Noops.ch No Obsolescence Programmée Suisse, en recourant au Tribunal fédéral.

    Vu l’avance de frais conséquente sollicitée, lancement ce jour d’une campagne de crowdfunding. Un grand merci pour votre soutien et solidarité.

     

    Lire la suite