UA-70904437-1

29/12/2017

Pommes pourries - Je ne me contenterai pas des excuses d'Apple

Visé par plusieurs procédures judiciaires, Apple a présenté ses excuses, jeudi, quelques jours après avoir admis avoir volontairement ralenti le fonctionnement d’anciens modèles.

C'est gentil, de s'excuser auprès des "pigeons" qui ont dépensé plus de 1'000.- pour un appareil qui va être affaibli volontairement par son fabricant !

Personnellement, je ne vais m'en contenter. D'abord sur le plan personnel, je dépose plainte ce jour au procureur général de la confédération. Pour celles et ceux qui souhaitent s'en inspirer, voir le courrier ci-dessous.
 
Ensuite, sur le plan politique, je vais mener bataille pour que "l'obsolescence programmée" soit considérée comme un délit pénal. Il faut combattre ce fléau qui pille nos ressources.  Ceci est insoutenable tant sur le plan environnemental qu'économique, d'autant plus que les Suisses ont adopté le 21 mai 2017 leur stratégie pour une transition énergétique, qui ne ne résume pas à injecter des millions dans les énergies renouvelables.

pomme-pourrie.jpg

 

************************************

Ma lettre du jour au Procureur général, libre d'utilisation

Monsieur Michael LAUBER

Procureur général de la Confédération

Ministère public de la Confédération

Taubenstrasse 16

3003 Berne

 

RECOMMANDE

 

Genève, le 29 décembre 2017

 

Concerne : Plainte pénale contre Apple

Monsieur le Procureur général de la Confédération,

Je suis au regret de porter à votre connaissance les faits suivants et vous indique que je dépose, par la présente, une plainte pénale.

Considérant en fait :

Depuis environs 3 mois, je rencontre des problèmes de performance sur mon téléphone Appel Iphone 6S, ma batterie étant déjà épuisée vers 11 heures le matin, alors qu'elle est pleinement rechargée à mon réveil, à 6h45.

Cet appareil est encore sous garantie constructeur, puisque j'en ai possession depuis le 11 mars 2017.

Le 12 septembre 2017, l nouvel iPhone X a été présenté lors d'une keynote organisée par Apple au Steve Jobs Theater, à l'Apple Park en Californie. A cette occasion, sa date de sortie a été communiquée : "l'iPhone X sortira le 3 novembre. Les précommandes ont été ouvertes dès le 27 octobre".

Il a été démontré en France par l’association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) d’une part qu’Apple bride ses anciens modèles d’iPhone par le moyen d’une mise à jour du système d’exploitation, et d’autre part que cette mise à jour a lieu au moment même de la sortie de l’iPhone 8. Le ralentissement des appareils plus anciens semble avoir pour intention délibérée de pousser les clients d’Apple à l’achat du nouveau modèle.

Suite aux révélations récentes de plusieurs médias faisant état de ralentissement des iPhone 6, 6S, SE et 7 après la mise à jour du dernier système d’exploitation, cette même association a déposé le 27 décembre 2017 une plainte contre Apple sur le fondement du délit d’obsolescence programmée.

Une semaine après avoir admis brider les performances des anciens iPhone, la société Apple a publié un long message sur son site Internet le 28 décembre 2017, pour présenter ses excuses.

Considérant en droit :

Aux termes de l'article 146 du Code pénal suisse (ci-après : CP), celui qui, dans le dessein de se procurer ou de procurer à un tiers un enrichissement illégitime, aura astucieusement induit en erreur une personne par des affirmations fallacieuses ou par la dissimulation de faits vrais ou l'aura astucieusement confrontée dans son erreur et aura de la sorte déterminé la victime à des actes préjudiciables à ses intérêts pécuniaires ou à ceux d'un tiers sera puni d'une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d'une peine pécuniaire.

En l'occurrence, Apple a volontairement dissimulé que ses appareils s'arrêtait à un moment défini et que des techniques destinées à réduire délibérément la durée de vie ou d'utilisation d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement sont utilisées. L'objet est donc «périmé» avant son usure matérielle.

Il y a à l'évidence une tromperie au sens de l'art. 146 CP.

La France en a fait un délit, en ayant adopté en 2015 la loi sur la transition énergétique qui prohibe en effet « la pratique de l’obsolescence programmée, qui se définit par le recours à des techniques par lesquelles le responsable de la mise sur le marché d’un produit vise à en réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement. » La plainte se fait donc au pénal ; la loi prévoit une peine maximale de deux ans de prison et jusqu’à 300 000 euros d’amende et 5% du chiffre d’affaire annuel.

Les manœuvres frauduleuses et les procédés particulièrement audacieux de Apple m'ont trompé, ainsi que de nombreux autres usagers.

Dans l’attente des suites que vous donnerez à la présente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Procureur général de la Confédération, mes meilleures salutations.

 

FICHIER A TÉLÉCHARGER :

plainte_iphone_model.pdf

13:00 | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook | | | |

17/12/2017

La Lamal, au plus mal

Les genevois sont parmi les plus pénalisés par les augmentations récurrentes des primes maladies qui grèvent de manière inconsidérée leur budget.

38, c'est le nombre de propositions de mesures qu'un groupe d'experts a présenté fin octobre au Conseil fédéral, pour " maitriser la hausse des coûts dans le système de santé."

A première vue, la confédération aurait pu être plus ambitieuse, en sollicitant des propositions visant à "baisser les coûts de la santé". Mais comme ça fait 20 ans qu'on en parle et qu'on a rien pu faire, autant y aller tranquillement…

 

iceberg1.png

Le constat est affligeant : "Les acteurs impliqués ne se considèrent pas suffisamment responsables des coûts, alors qu'ils disposent d’une marge de manœuvre considérable pour développer des modèles innovants de prise en charge capables de générer des économies et des gains d’efficience."

A défaut de courage politique, on peut au moins s'attacher à 3 de ces mesures, celles que l'on peut déployer rapidement car ne nécessitant aucune adaptation législative :

1. Créer plus de transparence entre les fournisseurs de prestations, la Confédération, les cantons, les assureurs-maladie qui fonctionnement en vase clos et ne partagent pas leurs bases de données

2. Promouvoir l’application de directives thérapeutiques pour améliorer la qualité des indications afin d’éviter les traitements superflus, insuffisants ou inappropriés

3. Faciliter l’importation parallèle de matériel médical et d’implants pour bénéficier d'une baisse de prix.

Il est urgent que les structures de soins de notre canton s'approprient l'ensemble de ces propositions et établissent leur propre feuille de route pour contenir, à leur niveau, les coûts de leurs prestations de santé*.

Les caisses maladies ne sont que la pointe de l'iceberg, agissons prioritairement en amont, sur ce qui peut l'être rapidement.

 

 

*Les dernières données publiées des "coûts de la santé aujourd'hui" remontent au 13 septembre 2013.

23:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

03/12/2017

Familles, je vous aime!

On lynche un homme politique et on en profite pour démontrer que le parti de la Famille, le PDC, n'en est pas un. Que les valeurs démocrates chrétiennes sont d'un autre temps. "Mesdames et Messieurs regardez ", nous claironnent les biens pensants, "si de fervents défenseurs de ces valeurs ne les respectent pas, cela prouve bien que ces valeurs sont d'un autre temps et ne correspondent plus à notre époque".

Et bien si. Pour moi, et de nombreux démocrates-chrétiens, ces valeurs existent et doivent être non seulement mises à l'honneur, mais renforcées. Oui, elles ont évolués au cours du temps, mais elles continuent à être le fondement d'une société forte. La famille a pris différentes formes ces dernières décennies, mais elle reste le centre de gravité qui donne un socle solide à nos enfants, pour se construire dans l'équilibre et l'amour.

weil.JPG

Qu'adviendrait-il de notre société et de notre pays si ces valeurs fondamentales étaient vouées au bûcher? Notre cohésion nationale elle-même se base sur ces valeurs. Alors, de grâce, même si c'est dans l'air du temps, évitons de jeter le bébé avec l'eau du bain.

Revenons à nos fondamentaux, justement la Famille, sous toutes ses formes, ciment de notre société. C'est avant tout en son sein qu'il faut partager ses difficultés, être à l'écoute de chacun, entourés des siens, pour passer un cap difficile, dans le respect et la dignité de tous, sans exception. C'est ainsi que je conçois les vertus de la Famille, qu'elle soit traditionnelle ou pas.

21:36 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |