UA-70904437-1

17/12/2017

La Lamal, au plus mal

Les genevois sont parmi les plus pénalisés par les augmentations récurrentes des primes maladies qui grèvent de manière inconsidérée leur budget.

38, c'est le nombre de propositions de mesures qu'un groupe d'experts a présenté fin octobre au Conseil fédéral, pour " maitriser la hausse des coûts dans le système de santé."

A première vue, la confédération aurait pu être plus ambitieuse, en sollicitant des propositions visant à "baisser les coûts de la santé". Mais comme ça fait 20 ans qu'on en parle et qu'on a rien pu faire, autant y aller tranquillement…

 

iceberg1.png

Le constat est affligeant : "Les acteurs impliqués ne se considèrent pas suffisamment responsables des coûts, alors qu'ils disposent d’une marge de manœuvre considérable pour développer des modèles innovants de prise en charge capables de générer des économies et des gains d’efficience."

A défaut de courage politique, on peut au moins s'attacher à 3 de ces mesures, celles que l'on peut déployer rapidement car ne nécessitant aucune adaptation législative :

1. Créer plus de transparence entre les fournisseurs de prestations, la Confédération, les cantons, les assureurs-maladie qui fonctionnement en vase clos et ne partagent pas leurs bases de données

2. Promouvoir l’application de directives thérapeutiques pour améliorer la qualité des indications afin d’éviter les traitements superflus, insuffisants ou inappropriés

3. Faciliter l’importation parallèle de matériel médical et d’implants pour bénéficier d'une baisse de prix.

Il est urgent que les structures de soins de notre canton s'approprient l'ensemble de ces propositions et établissent leur propre feuille de route pour contenir, à leur niveau, les coûts de leurs prestations de santé*.

Les caisses maladies ne sont que la pointe de l'iceberg, agissons prioritairement en amont, sur ce qui peut l'être rapidement.

 

 

*Les dernières données publiées des "coûts de la santé aujourd'hui" remontent au 13 septembre 2013.

23:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.