UA-70904437-1

06/08/2013

Dépolitiser la désignation des juges – un leurre

topelement.jpgIl aura fallu une pleine page dans la TDG de ce jour pour disserter d’un sujet qui n’a aucun objet tant que le Grand Conseil est l’organe de désignation des juges. En effet, il faudra qu’on m’explique comment dépolitiser la désignation d’un juge alors même qu’in fine cette même désignation est de la compétence du Grand Conseil.

Et il en va de même pour les personnes désignées par le Grand conseil dans les conseils de fondation des entités publiques.

Vers une professionnalisation du travail des instances de préavis

Quelles que soient les instances de préavis des candidatures aux fonctions de juge (conseil de la magistrature ou interpartis), ce qui me parait essentiel ici c’est que ces instances de préavis examinent les atouts et / ou les faiblesses de chaque candidature avec toute la rigueur attendue pour une fonction d’un tel gabarit.  La professionnalisation de ces « recrutements » est, à mon avis, la seule manière d’assurer que les compétences priment sur l’affiliation à tel ou tel parti. Par professionnalisation, j’entends que les instances de préavis réalisent une évaluation des compétences (sur la base d’un portefeuille de compétences propre à chaque juridiction) pour garantir que la sélection est effectuée de manière transparente et objective.

Charge ensuite au Grand Conseil de se déterminer, n'en déplaisent à ceux qui veulent dépolitiser le Grand Conseil.

08:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |